Exposition "Élévations"

Film exposition

Exposition du 30/04/2015 au 30/08/2015.

Hommage des collectionneurs Bruno Decharme & Antoine de Galbert à Joseph Ferdinand Cheval.

À l’instar des pèlerins qui prennent le chemin de Compostelle, de La Mecque ou Bénarès, chacun devrait au moins une fois dans sa vie se rendre à Hauterives. Les collines du nord de la Drôme recèlent un trésor tombé du ciel qui suscite toujours émotion et surprise pour celui qui le découvre comme pour ceux qui en sont familiers. C’est la vertu des grandes oeuvres de renouveler l’émerveillement quand nous sommes en leur présence. Si l’histoire de monsieur Cheval est bien connue, à chaque fois que l’on visite son palais, le même magnétisme opère et laisse le visiteur envoûté comme devant les statues Moaï de l’Île de Pâques.

Bruno Decharme & Antoine de Galbert

Pour nous qui rechignons au port de la cravate, revêtir un habit de dimanche était le moins que nous puissions faire pour rendre hommage à Joseph Ferdinand Cheval et à son Palais Idéal. À l’occasion de cette exposition, les simples collectionneurs – passeurs de visions, de formes et de couleurs – que nous sommes avons désiré déposer en offrandes quelques oeuvres au pied de ce Lascaux des «hommes du commun», selon l’expression de Jean Dubuffet. Passionnés l’un et l’autre d’art brut, par ce que le langage courant nomme «les oeuvres de folie» – une manifestation élevée et débridée de l’esprit, selon nous –, nous vénérons cet homme longtemps jugé fada mais aujourd’hui reconnu comme un visionnaire. Artiste apôtre de la diversité, il ne connaissait du monde que les cartes postales qu’il distribuait ou les photos du journal l’Illustration. Il rêvait d’un monde oecuménique et cosmopolite.


Pour cette exposition – Élévations – nous avons choisi dans nos collections une centaine d’oeuvres d’art brut, populaire ou contemporain, qui nous ont semblé répondre à l’esprit du facteur. Beaucoup se joignent aux architectures imaginaires – celles d’ACM, Fleury-Joseph Crépin, Eugène Gabritschevsky, Augustin Lesage, John Podhorsky, Elsa Sahal, Elmar Trenkwalder, Marcel Storr – tandis que d’autres – celles de Janko Domsic, Rachel Kneebone, Stéphane Thibet, George Widener et Adolf Wölfli pour ne citer qu’elles – font plutôt écho à des constructions mentales ou spirituelles, mais toutes «s’élèvent» vers le ciel. Bruno Decharme Antoine de Galbert.

Expliquer l'Art Brut aux petits (et aux grands!)

Dossier pédagogique Elévations

Retour

Ajouter un commentaire

Vous devez être connecté pour ajouter des commentaires.